Les acides gras essentiels, faites le plein d’oméga 3

Les acides gras essentiels, faites le plein d’oméga 3

La mode de l’élimination des matières grasses sans distinction est finie. Notre organisme a besoin pour bien fonctionner d’acides gras de qualité qui ont chacun un rôle spécifique. Ces acides gras sont dits « essentiels » car notre corps ne peut les synthétiser donc doivent être présents dans l’alimentation. Nous devrions consommer les acides gras en quantité équilibrée à raison d’un ration oméga 6/oméga 3 de 4 pour 1, le constat est qu’il est généralement de 20 pour 1.

Les bienfaits des acides gras oméga3 (DHA et EPA) sont multiples:
Concernant le cerveau, 60% de sa masse est constituée de lipides et plus de 70% sont d’entre eux sont des acides gras oméga 3. Un apport suffisant est donc nécessaire pour préserver la fluidité des membranes cérébrales, il y a un lien avéré entre consommation d’oméga 3 et performance intellectuelle et mémoire. Ils sont les garants d’une bonne transmission des messages nerveux au niveau du cerveau.
Les omégas 3 sont précurseurs de substances anti-inflammatoires, particulièrement intéressants dans les inconforts articulaires générés par arthrite, arthrose et inflammation chronique.
Ils ont un grand intérêt dans le maintien d’une bonne santé cardiovasculaire, les bénéfices sur la santé du régime crétois sont largement reconnus et ne sont plus à démontrer. Les oméga 3 soutiennent la fertilité car ils favorisent la souplesse des membranes cellulaires, ce qui facilite la rupture des follicules lors de l’ovulation, cette fluidité des membranes permet également de meilleurs échanges entre ovule et spermatozoïdes.
Les oméga 3 sont un atout minceur: alors que les oméga 6 ont tendance à favoriser le stockage des cellules graisseuses, les oméga 3 en favorisent l’élimination.

Dans l’alimentation, deux sources différentes: d’origine animale ( poissons gras tels que sardines, maquereaux, harengs, anchois, saumons et krill, petite crevette des fonds marins), d’origine végétale (huile de colza, de cameline, de lin, de périlla, graines de courges et graines de lin moulues, noix, amandes) Pour limiter vos apports d’omégas 6, évitez les produits industriels qui contiennent en grande quantité huile de tournesol, de maïs, d’arachide, de palme et privilégiez les préparations maisons.

Fermer le menu